1. Accueil
  2. >
  3. S'informer
  4. >
  5. Actualités financières
  6. >
  7. Bourse
  8. >
  9. Le secteur du luxe n'a pas dit son dernier mot

Le secteur du luxe n'a pas dit son dernier mot

25/09/2015 - 09:55 - Sicavonline - Scilla Huang Sun, gestionnaire du JB Luxury Brands Fund chez GAM


Le secteur du luxe n'a pas dit son dernier mot

Le lancement la semaine prochaine à Paris de la Fashion Week est l’occasion pour les créateurs de dévoiler leurs collections printemps/été 2016. Scilla Huang Sun, gestionnaire du JB Luxury Brands Fund chez GAM, braque les projecteurs sur les marques qui affichent les meilleures perspectives de croissance.

La Fashion Week s'ouvre à Paris sur fond de forte demande en articles de luxe

·         Les ventes en Europe et au Japon restent robustes, dopées par les dépenses touristiques
·         La demande des consommateurs américains reste soutenue
·         Les fluctuations du renminbi profiteront en fin de compte aux consommateurs chinois
·         Hermès et Ferragamo figurent parmi les marques qui affichent les meilleures perspectives de croissance
·         La demande en produits de luxe abordables progresse


Malgré les turbulences qui ont secoué les marchés mondiaux dans le sillage de l'effondrement des actions chinoises, l'industrie du luxe continue de prospérer, comme en attestent les ventes très robustes en Europe et au Japon grâce aux dépenses touristiques, et la demande soutenue en produits haut de gamme des consommateurs américains.

La réaction des valeurs du luxe à la dévaluation du renminbi nous semble exagérée et nous estimons que cela n'aura pas d'impact matériel sur les fondamentaux du secteur. La Chine s'attache à réorienter son économie vers la consommation, mais n'entend pas se lancer dans une guerre des changes. Parvenir à un cours de change du renminbi davantage déterminé par le marché est un projet de longue haleine susceptible de bénéficier aux consommateurs chinois. Toute nouvelle dépréciation graduelle de la monnaie chinoise n'affectera pas la demande séculaire pour les marques occidentales.

Les sociétés qui disposent de boutiques dans le monde entier et sont en mesure de capter les flux touristiques générés par les mouvements monétaires affichent le plus fort potentiel de croissance. Dans l'univers de la mode, nous privilégions des marques comme Hermès et Ferragamo. Célèbre pour ses sacs à main et ses carrés de soie, Hermès est bien positionné pour s'assurer une croissance à long terme grâce à une gestion compétente de sa marque et son pouvoir d'imposition des prix. La société italienne Ferragamo est également attractive du fait de son potentiel de marge. Le groupe, qui a bénéficié de l'affaiblissement de l'euro au cours du premier semestre 2015, est parvenu à accroître son bénéfice de base de 15%. Saint Laurent (une marque de Kering), Céline (LVMH), Fendi (LVMH) et Valentino connaissent aussi une solide dynamique.

Autre thème clé, les marques abordables profitent de l'arrivée de nouveaux consommateurs sur le marché du luxe. Les marques d'articles de sport comme Nike et Under Armour ouvrent la voie en développant des produits haut de gamme novateurs, qui s'adressent à un public plus jeune. Au regard de l'augmentation des dépenses en produits de luxe des hommes, les vêtements décontractés masculins affichent également un énorme potentiel de rattrapage.

Pour le restant de l'année 2015, nous anticipons une poursuite de la dynamique positive des ventes d'articles de luxe, soutenue par une base de comparaison plus aisée – en particulier au quatrième trimestre. Cependant, pour conserver une longueur d'avance et gagner des parts de marché, les marques doivent en permanence être à l'écoute, innover et s'adapter. Le luxe est une industrie à dominante émotionnelle, où la créativité est essentielle pour captiver et attirer les consommateurs. Un bon exemple serait la collaboration entre Hermès et Apple pour créer une Apple Watch dotée du bracelet en cuir signature d'Hermès. C'est une opération gagnant-gagnant pour les deux sociétés, ce sont deux grandes marques en tant que telles et, en même temps, clairement très différentes. Par ailleurs, il s'agit d'une nouvelle confirmation que le secteur du luxe se « digitalise » pour s'adapter au changement de mode de vie des consommateurs.

Scilla Huang Sun, gestionnaire du JB Luxury Brands Fund chez GAM


GAM en bref :
GAM compte parmi les premiers gestionnaires de fortune indépendants du monde. La société fournit des produits et solutions de gestion active à une clientèle d'institutionnels, d'intermédiaires financiers et d'investisseurs privés sous deux marques, GAM et Julius Baer Funds. A son activité de base dans le domaine des placements s'ajoutent des services de private labelling, qui englobent des services d'administration de fonds et d'autres services à l'intention d'établissements tiers. GAM emploie plus de 1000 personnes dans 11 pays, avec des centres d'investissement à Londres, Zurich, Hong Kong, New York, Lugano et Milan. Les gérants bénéficient de l'appui d'un vaste réseau de distribution mondial.
GAM, qui a son siège à Zurich, est cotée à la SIX Swiss Exchange et fait partie de l'indice Swiss Market Index Mid (SMIM) [symbole: GAM]. Les actifs sous gestion du Groupe s'élèvent à 124,2 milliards* de francs suisses (132,8 milliards de dollars)*.

* Source : GAM. Données au 30 juin 2015.


© Synapse. Les contenus (vidéos, articles) produits par Synapse font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.



A lire autour du sujet "Le secteur du luxe n'a pas dit son dernier mot" :




Abonnez-vous à notre newsletter
Actualités financières et patrimoniales, opportunités d’investissement, analyse et conseil.
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :

Articles les plus lus

Abonnez-vous à notre newsletter
Actualités financières et patrimoniales, opportunités d’investissement, analyse et conseil.
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :

SICAV et FCP les plus vus

Retrouvez sur Sicavonline

Assurance vie KOMPOZ KOMPOZ un contrat collectif d'assurance vie, accessible dès 500€, parmi les moins chers du marché. +700 supports d'investissement. Vos frais s'adaptent à vos choix d'investissement.
Compte-titres A court ou long terme, avec plus de 2 800 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.

Investir avec Sicavonline

Souscription sicavonline

Souscription en ligne

Plus besoin de remplir à la main tous les bulletins de souscription grâce à la pré-saisie ! Gagner en rapidité et en efficacité.

Expert en gestion privée sicavonline

Des frais réduits

Nos équipes négocient avec les sociétés de gestion des frais réduits.
        

Contacter Sicavonline

Des professionnels
à votre écoute

Nos experts sont à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches du lundi au vendredi : 0 805 09 09 09 (appel gratuit)